Les Éditions






Insurrection créatrice et la photographie
documentaire

par Christine Delory-Momberger & Valentin Bardawil
édition Arnaud Bizalion

pour le commander c’est par ici ︎


Mardi 24 novembre 2020, 14h-18h30 : Tables rondes à l’ADAGP : « De l’enquête à l’en-quête : nouvelles écritures, nouvelles pratiques, nouveaux récits »
En raison de la crise sanitaire, les tables rondes prévues le 24 novembre à l’ADAGP, se dérouleront sous forme d’une conversation en ligne sur le Facebook de Photo Doc. Autour de la parole de photographes documentaires nous tenterons de révéler le pouvoir insurrectionnel de l’intime en photographie.


Présentation
À l’orée d’une crise sanitaire qui a fait basculer le monde, des histoires d’exils se rencontrent dans une geste croisant image photographique et forme théâtrale, portée par des jeunes acteurs migrants réfugiés et générant une création performante de l’ordre du soulèvement.
Christine Delory-Momberger et Valentin Bardawil expérimentent dans un « en-commun » artistique une insurrection créatrice qui se révèle être un vecteur de transformation de soi et de l’autre, d’attention sensible et d’action éthique et politique, où se nouent de nouvelles alliances de la photographie documentaire avec le monde, constituant de la construction d’une « démocratie sensible ». Utopie concrète, acte de résistance ouvrant à la mise en oeuvre d’un art citoyen et participatif, créateur d’un monde nouveau.

Ce livre s’inscrit dans le cadre de l’Observatoire du Photo Doc. Lab, un espace de réflexion et de définition des nouvelles écritures documentaires. Il vient clore un cycle de création photographique et de réflexion mené par les auteurs autour des nouvelles écritures de la photographie documentaire et de leur pouvoir de transformation de soi et du monde.

Dans cet ouvrage les deux auteurs poursuivent leur réflexion sur le pouvoir de l’intime, commencé dans le livre précédent : Le pouvoir de l’intime dans la photographie documentaire.
A l’aune d’une performance mêlant photographie et arts vivants, ils explorent avec la troupe du Good Chance Theatre les forces de l’exil découvertes par la photographe tout au long de son travail photographique, dans une rencontre performative entre l’histoire familiale de l’artiste et celle des acteurs-migrants. Coïncidant avec une nouvelle période de confinement, la parution de cet ouvrage donne toute son actualité à sa dimension politique.



Christine Delory-Momberger est universitaire, essayiste et auteure photographe. Elle est l’auteure de nombreuses publications et de livres d’entretiens avec des photographes (Antoine d’Agata, Jane Evelyn Atwood, Klavdij Sluban, Stéphane Duroy). Son travail de photographe s’inscrit dans les nouvelles écritures de la photographie documentaire.

Valentin Bardawil est réalisateur et co-fondateur de Photo Doc. qui œuvre au soutien et au développement de la photographie documentaire, en organisant des événements autour d'une Foire annuelle et de divers lieux d'expositions. En collaboration avec des chercheurs, Photo Doc. développe également un Observatoire des nouvelles écritures documentaires.


Photo Doc. / Le Sujet dans la Cité / Le Vent se lève !
présentent



Quand des histoires d’exils se rencontrent…
avec le GOOD CHANCE THEATRE et sa Troupe
à partir du triptyque
EXILS / REMINISCENCES
de Christine Delory-Momberger
Réalisation/Montage : Valentin Bardawil
Le spectacle a été présenté le 14 mars 2020 au Vent se lève ! Zone libre d’art et de culture, éthique et solidaire






Le Pouvoir de l'intime dans la photographie documentaire

par Christine Delory-Momberger & Valentin Bardawil
édition Arnaud Bizalion

pour le commander c’est par ici ︎


Dimanche 22 mars 2020 : Pré-lancement au Salon du livre, en présence des auteurs. Stand Région Sud, de 11h - 12h
Mardi 24 mars 2020 : Sortie en librairie. Disponible en ligne également.


Présentation Ce livre poursuit le processus artistique dans lequel s'est engagée Christine Delory-Momberger pendant neuf années pour la réalisation de son triptyque photographique EXILS / REMINISCENCES et va ainsi plus avant dans l’histoire et le « hors-champ » de cette création. Les auteurs expérimentent et révèlent la démarche d’en-quête menée par la photographe sur les territoires de l’intime, sortant l’œuvre de son aura de mystère pour en faire une affaire publique qui concerne chacun. Ils partagent cette réflexion dans un échange de regards actifs construisant l’espace nouveau d’un art citoyen et montrent en particulier comment la sphère de l’intime suscite des formes d’investigation porteuses de transformation de soi, des autres et du monde.



Christine Delory-Momberger est universitaire, essayiste et auteure photographe. Elle est l’auteure de nombreuses publications et de livres d’entretiens avec des photographes (Antoine d’Agata, Jane Evelyn Atwood, Klavdij Sluban, Stéphane Duroy). Son travail de photographe s’inscrit dans les nouvelles écritures de la photographie documentaire.

Valentin Bardawil est réalisateur et co-fondateur de Photo Doc. qui œuvre au soutien et au développement de la photographie documentaire, en organisant des événements autour d'une Foire annuelle et de divers lieux d'expositions. En collaboration avec des chercheurs, Photo Doc. développe également un Observatoire des nouvelles écritures documentaires.

Conférence à la Galerie8, Arles dans le cadre d’Été Indien(s) 2020 ︎︎︎ 



on en parle :
L’intervalle, le 21 avril 2020, par Fabien RIBERY ︎︎︎
L’Oeil de la Photographie, le 20 avril 2020 ︎︎︎ 
La Critique.org, le 27 avril 2020, par Christian GATTINONI ︎︎︎  
5, rue du... le 25 mai 2020, par Frédéric MARTIN ︎︎︎
TK-21, le 2 juillet 2020, par Dominique MÉRIGARD ︎︎︎ 
Fisheye Magazine, juillet 2020, par Anaïs VIAND ︎︎︎

Compétence Photo, sept-oct 2020, par Gérald VIDAMMENT


Le Monde de la Photo, octobre 2020, par Benjamin FAVIER






I DON’T CARE FOR RIOTS

un film de Sophie Artaud & Valentin Bardawil


Présentation Ce film est né en début d’année 2019, alors que Photo Doc organisait à New York la signature d'un portfolio exceptionnel documentant le travail social et la plateforme politique du Black Panther Party créée à la fin des années 60. Il met en présence le co-fondateur du parti Bobby Seale et son photographe officiel Steven Shames.
A partir du matériau visuel de cette rencontre, filmée au portable par Nicolas Levy et enrichi de photos prises dans la rue et au domicile de photographe, nous avons pu réaliser un documentaire de format court, actuellement en cours de sous-titrage et dont voici la bande annonce.
Film coup de poing sur la défense des droits humains, il fait entrer dans le champ de l'art, et au service d'une résilience universelle, la stratégie politique visionnaire de Bobby Seale, face à l'oppression, l'ignorance et  la discrimination.
La simplicité conjuguée à la puissance du propos des deux protagonistes donnent toute leur place à cette photographie documentaire qui fait ici la preuve de son pouvoir d'éveil et de transformation.




Mark