L’AUTOPORTRAIT… VERS UN COMMUN DE L’ŒUVRE

SOUS LE PARRAINAGE DE L’ÉCRIVAIN FABRICE HUMBERT


12-13-14 mai 2023


Halle des Blancs Manteaux


48 rue Vieille du Temple, 75004 Paris
Les Horaires : Vendredi 14h00 - 22h00, Samedi 11h00 - 21h00, Dimanche 11h00 - 20h00



La Foire Photo Doc, c’est…


1000 m2 au cœur du marais à paris
︎
25 espaces d’exposition reservés à la photographie et à l’édition
︎
3 jours de foire et plus de 3000 visiteurs
︎
Un accès marchand unique à la création photographique documentaire et ses nouvelles écritures
︎
Projections, rencontres, tables rondes, un invité d’honneur, signature de livres,
des lectures de portfolios, discussions avec les photographes, visites guidées…

︎

INSCRIPTIONS EN LIGNE ︎︎︎

︎



LA THÉMATIQUE /
THE THEME


L’AUTOPORTRAIT… VERS UN COMMUN DE L’ŒUVRE
THE SELF-PORTRAIT… TOWARDS A COMMON WORK


Toujours connectés au réel du terrain, souvent engagés dans une altérité co-créatrice avec les personnes qu’ils rencontrent, prenant de plus en plus la mesure du « pouvoir des images », les photographes inscrits dans les Nouvelles écritures de la photographie documentairene représentent plus seulement le monde qui se trouve devant leur « objectif », ils s’y confrontent, s’y affectent, s’y cherchent et souvent s’y trouvent.

Dans ce travail de soi, les photographes documentaires ont de plus en plus conscience d’être partie prenante d’une transformation du monde. Porteurs de récits personnels ou collectifs, intimes et politiques, les questionnements que soulèvent ces photographes aident à construire notre perception du réel, à nourrir notre imaginaire et nos récits du monde, et à rétablir le lien avec l’invisible.

Avec L’Autoportrait, proposition est faite de faire apparaître le travail qu’accomplissent les photographes lorsqu’ils autodocumentent par le médium photographique leur relation d’altérité avec le monde : reconnaissance de soi en l’autre et de l’autre en soi. L’autoportrait ne parle pas que de soi mais révèle la part collective qu’il porte, et ouvre à un commun de l’œuvre.

Pour un engagement photographique à être documentaire plutôt que faire du documentaire.

Charlotte Flossaut, Christine Delory-Momberger & Valentin Bardawil

Always connected to the reality of the field, often engaged in a co-creative otherness with the people they meet, taking more and more the measure of the "power of images", the photographers registered in the Observatory of the New Writings of Documentary Photography do not represent no longer just the world in front of their lens, they confront it, concern themselves with it, seek themselves in it and often find themselves there.

In this self-work, documentary photographers are increasingly aware of being part of a transformation of the world. Bearers of personal or collective, intimate and political stories, the questions raised by these photographers help to build our perception of reality, to nourish our imagination and our stories of the world, and to reestablish the link with the invisible.

With L'Autoportrait, the proposal is made to show the work accomplished by photographers when they self-document through the photographic medium their relationship of otherness with the world: recognition of oneself in the other and of the other in oneself. The self-portrait does not speak only of itself but reveals the collective part that it carries, and opens to a common of the work.

For a photographic commitment to being documentary rather than making documentary.

Charlotte Flossaut, Christine Delory-Momberger & Valentin Bardawil



L’INVITÉ D’HONNEUR /
THE GUEST OF HONOR


Hiroh Kikai 鬼海 弘雄 – Asakusa Portraits

Courtesy in)(beween gallery 


Hiroh Kikai (1945-2020) philosophe de formation et photographe autodidacte est devenu une figure majeure du monde de la photographie japonaise. Pour Kikai, l'appareil photo capture non seulement le sujet, mais aussi l'âme du photographe. "Comme je suis photographe, je n’oublie pas qu'on peut tromper avec des mots, mais pas avec des images".

En 2004 avec son livre Personail remporte à la fois le 23ème Domon Ken Awards et le prix annuel de la Photographic Society of Japan "PSJ ". En 2009, ICP et Steidl publient Asakusa Portraits, une compilation beaucoup plus importante de sa série Persona, et en 2019 avant sa mort, Chikuma Shobo a publié une collection de ses portraits d'Asakusa pris de 2005 à 2018 sous le nom de PERSONA The Final Chapter.
Hiroh Kikai (1945-2020) trained philosopher and self-taught photographer became a major figure in the world of Japanese photography. For Kikai the camera not only captures the subject but also the soul of the photographer. “As I am a photographer, I admonish myself that one can deceive with words, but not with pictures”.

In 2004 with his book Persona won both the 23rd Domon Ken Awards and the annual prize of the Photographic Society of Japan "PSJ". In 2009, ICP and Steidl co-published Asakusa Portraits, a much larger compilation of his Persona series, and in 2019 before his death Chikuma Shobo published a collection of his Asakusa portraits taken from 2005 to 2018 under the name PERSONA The Final Chapter.



LES TABLES RONDES /
ROUND TABLES


Programme des tables rondes

Samedi 13 mai 2023


15H00 – 16H00, AUTOPORTRAIT EN MIROIRS… MIROIRS DE L’AUTOPORTRAIT
autour de David Wojnarowicz et avec Marion Scemama, Antoine d’Agata

en dialogue avec Christine Delory-Momberger & Valentin Bardawil

16H 30 – 17H30, AUTOPORTRAIT EN FAMILLE
avec Guillaume Geneste & Julien Magre

en dialogue avec Christine Delory-Momberger & Valentin Bardawil


Dimanche 14 mai 2023


15H 00 – 16H00, LA PHOTOGRAPHIE CONTEMPORAIRE ET ANTHROPOCÈNE
Danièle Meaux

en dialogue avec Christine Delory-Momberger & Valentin Bardawil

16H30 - 17H30, HISTOIRE D’UNE ENQUÊTE AUTOUR D’UNE PHOTOGRAPHIE
Fabrice Humbert

en dialogue avec Christine Delory-Momberger & Valentin Bardawil